Heian fait référence à une période de paix nommée et souhaitée par l'empereur au Japon, à l'époque " kamakura" . L'ère HEIAN : 平安. En karaté, Funakoshi sensei a codifié et réorganisé les 5 kata de base : les heian.

Symbolique

On peut associer à la pratique des kata Heian  : un état  d’esprit pacifique ( Karate do Kyohan) ou « paix et stabilité « .

Dans cette symbolique, le fait que chaque  kata Heian débute  par un blocage souligne la caractéristique   défensive du karatedo shotokan . « karate ni sente nashi », était un précepte essentiel pour Funakoshi Sensei. On prononce  » heean » et non « haiyan ».

Techniquement

les kata de base heian servent à apprendre et renforcer les fondamentaux.

Heïan Yondan est le quatrième kata Heian, il est caractérisé par des mouvements contrastés ( lents et rapides)

On découvre la posture kosa dachi.  il contient des  techniques de jambes (yoko-geri, mae-geri, hiza-geri) ainsi que des  nouvelles formes de blocages (Morote-Uke, kakiwake-uke). Heian yondan contient 27 temps.
Le embusen ( diagramme au sol du kata heian yondan est  de forme shi-ji gata)

Le cinquième  des  kata dits de base, Heïan Godan aborde de nombreuses nouvelles techniques et positions telles  que  renoji-dachi, mikazuki-geri. Il s’effectue aussi avec   des  alternances  de temps rapides et de temps plus lents. Notons également un saut (Tobi). Heian godan  contient 23 temps.
Le embusen ( diagramme au sol du kata heian godan est  de forme tei-ji gata)

Heian yondan

Heian godan

Partagez le kata du moment